Browse

Les étapes à suivre pour réussir le ponçage d’un mur

Poncer un mur est nécessaire dans la préparation d’une surface, avant qu’elle ne puisse subir d’autres traitements. En effet, la tâche consiste à gommer les aspérités ou à créer des rainures pour que certains produits puissent être appliqués. Cette étape peut se faire sur des supports neufs ou anciens, à sec ou à l’eau, à la main ou avec un outil. Le type du papier abrasif à utiliser dépendra essentiellement de la texture recherchée.

cale-de-poncage-105-x-230-mm

Le ponçage : une préparation minutieuse

Dans l’optique de repeindre ou d’appliquer un revêtement, le ponçage est une étape nécessaire. En effet, il créera des rainures sur la surface pour une meilleure adhésion de la peinture. Ainsi, travailler le mur avant de le traiter donnera alors des résultats durables. Cependant, cette activité va générer de la poussière. Il faudra donc protéger le reste de l’espace avec du ruban de masquage et des bâches.

Pour un rendu uniforme, autant privilégier un mouvement circulaire plutôt que linéaire, le tout accompagné d’un frottement constant.

Il est à noter que le ponçage d’un mur peut amener de petites particules pouvant endommager les yeux ou nuire au système respiratoire. Cela peut aussi induire un dysfonctionnement de certains appareils. Ainsi, l’utilisation de lunettes, de masques ou d’outils aspirants sera de mise afin d’éviter tout problème.

L’utilisation d’abrasifs appropriés

Pour une petite surface et des textures en plates, autant éviter l’usage des machines et privilégier le papier de verre. Tous les travaux devraient commencer par l’utilisation d’un gros grain. On pourra ensuite affiner les résultats au fur et à mesure. Une cale à poncer permettra ainsi de traiter les angles et les zones réduites.

Si le mur est plus large, le recours à des appareils électriques est préférable. On compte notamment la ponceuse à bande. Pour limiter l’exposition à de petites particules, le disque ponceuse girafe est l’équipement électroportatif idéal.

Le ponçage à sec est généralement utilisé pour la préparation d’une surface. En revanche, on le mélange avec de l’eau pour travailler les murs colorés avec une peinture huilée, laquée ou glacée. Par ailleurs, on procède aussi de cette manière pour obtenir une texture nette et qui ne montre aucune démarcation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *