isoler et aménager salle musique

Si la musique est un enseignement obligatoire, les classes prévues pour ces cours ne sont pas forcément toutes adaptées à sa pratique. En effet, de nombreux collèges ne disposent d’aucune isolation spécifique pour les salles dispensant les cours de musique. De même, il est fréquent que la disposition du mobilier puisse être améliorée. Comment correctement aménager et isoler une classe de musique ? 

Comment aménager une classe de musique ? 

L’aménagement correct d’une classe de musique va se faire par le biais de deux étapes essentielles. La première est, bien sûr, l’isolation des parois de la salle, afin d’insonoriser la pièce. On utilisera pour ça une mousse acoustique, dite aussi mousse phonique, adéquate. 

Une fois la pièce correctement isolée, pour le plus grand plaisir des classes voisines, il convient de l’aménager avec un mobilier scolaire ergonomique, disposé de manière à faciliter l’apprentissage de la musique. Selon les besoins, il est envisageable d’opter pour un mobilier modulable, afin de modifier aisément la disposition des tables entre les cours théoriques et pratiques. 

Quelle mousse acoustique choisir ? 

Qu’est-ce qu’une mousse phonique ? 

La mousse acoustique est un revêtement isolant léger qui va absorber les vibrations sonores. Celles-ci ne seront donc plus perceptibles de l’autre côté de la paroi, et ne vont pas non plus pouvoir se répercuter sur celle-ci. On obtient alors un son clair et net.  

Il existe de nombreux modèles de mousses acoustiques : mousse lisse, mousse phonique alvéolée, en panneaux, en rouleaux, pour les basses ou les hautes fréquences… L’impressionnante déclinaison de mousses acoustiques existantes permet de répondre à tous les besoins. 

Pour choisir la mousse phonique adéquate à l’insonorisation de votre classe de musique, vous devez absolument tenir compte du coefficient de réduction du bruit. 

Coefficient de réduction de bruit 

Cet indicateur est compris entre 0 et 1, dont 1 est la valeur la plus performante en matière de réduction du bruit. Néanmoins, le coefficient de réduction de bruit fonctionne par type de fréquence, aussi plusieurs choix s’offrent à vous :  

  • identifier les gammes de fréquences émises par les activités musicales de la classe et choisir une mousse spécifique à cette catégorie, 
  • sélectionner une mousse plus polyvalente, couvrant une gamme de fréquences plus large mais avec des performances amoindries qui demanderont à ce que vous ajoutiez des éléments spécifiques au besoin. 

Sélection et disposition du mobilier ergonomique 

Une fois votre salle de musique correctement isolée et insonorisée, il est temps de penser à l’agencement mobilier. En effet, on voit régulièrement dans ces salles de cours de grandes tables disposées en rangées parallèles, s’étendant depuis les côtés vers le centre et sur toute la profondeur de l’espace. 

Cassez cette disposition : faites le choix d’un mobilier léger, ergonomique et mobile, qui puisse s’adapter à la position des élèves en fonction de l’activité et dont vous puissiez moduler la disposition rapidement au besoin.  

Par exemple, il est confortable que tous les étudiants soient tournés vers le tableau lors d’un cours de solfège, mais ne préféreriez-vous pas ranger toutes les tables et chaises d’apprentissage sur le côté de la pièce lors des sessions de chant ou de pratique instrumentale ? Les élèves ont besoin d’être debout et libres de leurs mouvements pour donner de la voix et apprendre à manipuler correctement leurs instruments. Offrez-leur cette possibilité !

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *