garde corps balcon terrasse

Les garde-corps, à ne pas confondre avec les gardes corps, sont des installations sur une toiture-terrasse ainsi que les balcons terrasses. Ils sont plus globalement présents à n’importe quel endroit en hauteur susceptible d’accueillir du public et pouvant laisser présager un risque de chutes. Cependant, pour assurer convenablement la sécurité du public, ces garde-corps doivent répondre à certaines normes très strictes. Infobatir vous en dit plus sur les différentes normes à respecter.

 

Les différents type de garde-corps disponibles pour son balcon

Il n’existe pas qu’un seul type de garde-corps. Effectivement, ce dispositif de sécurité collective se décline dans de nombreuses versions pour de nombreux usages. Cependant, l’ensemble de ces types de garde-corps répond à une seule norme unique : la norme NF E85-015. Cette dernière, qui porte sur les garde-corps permanents, implique des règles strictes de fabrication, d’installation et d’utilisation du garde-corps. Elle définit également le champ de responsabilité du producteur et de l’utilisateur du garde-corps en cas d’accident.

Les différents produits de sécurité collective répondant à la norme NF E85-015 sont :

  • le garde-corps rampant : il s’agit d’une rambarde pour escalier. Il n’a donc pas de forme particulière à respecter tant que ce dernier s’adapte à l’escalier ;
  • le garde-corps de pallier : il est utilisé pour assurer la sécurité des paliers des surfaces plates le contour d’une terrasse, d’un balcon ou d’une mezzanine. Il s’agit du type de garde-corps le plus courant ;
  • les garde-corps pour les terrasses et les toitures inaccessibles au public : cela peut sembler étonnant, un garde-corps sur une toiture inaccessible au public. Pourtant, ce type de garde-corps est indispensable pour les ouvriers qui devront effectuer des travaux sur ces toitures ;
  • le garde-corps rabattable : ce garde-corps est conçu pour conserver l’esthétisme d’une terrasse car conçu pour être rabattu après son utilisation.

 

Les différents matériaux

Un garde-corps peut être produit avec de nombreux matériaux en fonction de l’esthétique voulue :

  • le fer : il s’agit du matériau le plus courant. Robuste et solide, mais offrant une esthétique banale ;
  • l’inox : l’acier retravaillé présente l’avantage d’être inoxydable, d’où son nom. Il offre une esthétique similaire au fer, mais s’avère être beaucoup plus solide et plus résistant ;
  • l’aluminium : matériau léger, solide et qui présente également l’avantage d’être inoxydable.
  • le bois : pour plus d’esthétique et instaurer une ambiance plus chaleureuse, optez pour un garde-corps en bois en particulier dans un chalet.

 

Que dit la norme sur les garde-corps ?

La norme NF E85-015 relative aux garde-corps est claire : l’installation d’un garde-corps est obligatoire si la hauteur d’une chute potentielle est supérieure à 1 mètre ou s’il y a présence d’une pente supérieure ou égale à 45 degrés. En ce qui concerne l’installation et la taille du garde-corps, c’est la norme NF P01-012 qui s’applique.

La norme NF P01-012 définit la conception du garde-corps.

  • Un garde-corps doit faire 1 m de haut.
  • Une zone infranchissable démarrant du bas de 45 cm doit être conçue pour éviter la chute des enfants.
  • Les barreaux, s’ils sont présents à l’horizontale, ne doivent pas excéder un écartement de 18 cm.
  • L’espace entre chaque barreau ne doit pas excéder 11 cm en cas de barreaudage vertical.
  • Un maximum de 11 cm seulement est autorisé entre le premier barreaudage et le sol.
Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *