Browse

Quelle végétation pour la ville ?

De nos jours, la végétation se développe peu à peu dans nos villes sous des formes nouvelles. Autrefois réservée aux agents municipaux, la culture des plantes, fleurs et arbres s’ouvre peu à peu aux citoyens qui s’impliquent davantage pour une vie de quartier plus colorée !

Aménagement, mobilier urbain et végétation

Archiexpo

Jardinière en béton à Led – Francioli

Lorsqu’on parle de la végétation en ville, on pense notamment aux parcs ou jardins et aux plantes en jardinière béton qui recouvrent les espaces urbains. Ce sont les équipes de la ville et employés municipaux qui les entretiennent.

Les habitants-jardiniers

Auparavant, c’était le rôle des agents municipaux de s’occuper de la végétation de la ville. Mais, actuellement, des initiatives naissent pour permettre aux citadins de participer à l’embellissement de leur environnement. C’est le cas du « permis de végétaliser » attribué par la ville de Paris. Il permet aux Parisiens d’investir un coin de rue, un pied d’arbre ou encore un potelet pour y faire pousser des plantes, des fleurs ou encore des légumes.

Si cette pratique est courante dans certains quartiers de grandes villes telles que Berlin ou Montréal, elle se développe peu à peu dans la capitale française.

La ville agricole

Alors que les petits potagers urbains existent depuis toujours au sein des villes, certaines municipalités souhaitent développer ces cultures. En effet, elles veulent donner une plus grande importance dans la vie et les modes de consommation des citadins. Nombreux sont les projets sur la végétalisation du bâti et la végétalisation verticale. Cependant, la culture citadine pour la consommation à grande échelle reste difficile à réaliser. Et ce à cause de divers problèmes comme la qualité des terres, la pollution, les engrais, pesticides et phytosanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.