thermostat de radiateur

Les nuisances sonores dans l’habitat appauvrissent la qualité de vie des occupants qui les subissent. Bien conscients des effets nocifs du bruit sur l’organisme, près de 2 Français sur 5 associent le bruit à un état de stress et la vaste majorité d’entre eux (87 %) le considère comme une « nuisance rédhibitoire à la définition de leur logement idéal »*.

Le bruit provient naturellement de l’environnement extérieur au bâtiment, mais aussi de nos équipements, particulièrement lorsque ceux-ci sont vieillissants ou mal entretenus. Votre chaudière perturbe votre tranquillité quotidienne ? Identifiez les possibles causes de ces désagréments et retrouvez nos conseils et solutions pour y remédier.

 

Sources des vibrations et du bruit de la chaudière et de la tuyauterie

Vibrations

A l’image d’autres équipements qui composent le logement, une chaudière en fonctionnement émet des vibrations qui se propagent à travers les parois. Cette nuisance est particulièrement prégnante dans les environnements clos, notamment à la nuit tombée lorsque les autres bruits ambiants disparaissent.

 

Canalisation

Les canalisations parcourent l’habitation de bout en bout avec pour conséquence des nuisances sonores plus ou moins gênantes selon les usages de la pièce qu’elles traversent. S’agissant d’une chambre à coucher, les claquements de tuyauterie répétitifs émis lorsque l’installation est sollicitée nuisent à la qualité du sommeil des occupants.

 

Vétusté ou défaut d’entretien

Après plusieurs saisons de chauffe, l’usure des composants mécaniques pèse sur la fluidité du système, entraînant des bruits excessifs pouvant, par exemple, provenir du ventilateur d’extraction ou du circulateur. L’accumulation de tartre est aussi susceptible de causer des points d’ébullition bruyants.

 

Les différentes solutions d’atténuation

L’isolation acoustique des sources de nuisances sonores

Pour atténuer l’intensité du son, vous pouvez procéder au coffrage des canalisations. La mise en place d’isolants sélectionnés pour leurs propriétés d’absorption acoustique permet de réduire considérablement ces nuisances. Même procédé pour lutter contre les bruits émis par la chaudière elle-même : vous pouvez opter pour un placard aux parois insonorisées.

 

Les supports anti vibratoires ou plots anti vibration

Pour lutter contre la transmission acoustique des vibrations, la meilleure solution reste la mise en place d’un support anti vibration ou de plot anti vibratiles. En plus d’atténuer le bruit ambiant, ces supports métalliques contribuent à l’allongement de la durée de vie des équipements qui subissent, eux aussi, les effets nocifs des vibrations continues.

 

*Source : Ademe – Les Français et le bruit d’après l’enquête TNS Sofres de 2010 sur le bruit.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *