Le béton représentait plus de 50 % des émissions de gaz à effet de serre de l’industrie de la construction en 2017, cette dernière représentant les 10 % de celles des industries en général. Les acteurs de la Filière Béton ont alors fait des recherches dans le béton bas carbone pour être plus respectueux de dame nature. Le ciment de type CEM I est alors apparu comme ayant le moins de poids carbone. Pourtant, les matériaux de base pour sa fabrication sont « non disponibles en quantité suffisante à grande échelle ». La Filière a donc poursuivi ses recherches et a abouti actuellement aux granulats de béton recyclés issus de déconstruction.

De nouveaux types de ciments pour fabriquer le béton bas carbone sont également en cours de recherches (CEM II/C-M, CEM VI et LC3) chez divers fabriquants tels que celui-ci. Ils permettraient une réduction de 50 % par rapport au CEM I et de 35 % par rapport à la moyenne des ciments actuels.

La brique

La brique est un matériau très classique et assez écologique. Elle fait économiser de l’énergie, car elle possède des qualités d’inertie thermique et hygrométrique. Il y a la brique classique en terre cuite simple et celle appelée brique monomur. Il s’agit de brique en terre cuite, mais avec des alvéoles du fait de l’ajout de microbilles pendant sa cuisson. La brique monomur serait plus écologique du fait qu’elle présente des performances thermiques et acoustiques plus élevées que la brique simple.

Pour fabriquer ces deux types de briques, la terre crue est le matériau de base : recyclable, renouvelable, non polluant et produit localement, donc très écologique. Cependant, la cuisson des briques, qui doit être à 1000°C, nécessite beaucoup d’énergie. Ce qui diminue la qualité écologique de la brique en fin de compte.

Le bois

Le bois est sans doute le matériau écologique qui vient en premier en tête, ne serait-ce que par son esthétique naturelle et chaleureuse qui rappelle directement la forêt. En dehors de son style nature, le bois est recyclable et renouvelable. Il est naturellement isolant et possède des propriétés de régulation hygrométrique. Avoir une maison en bois permet d’économiser de l’énergie pour le chauffage. Les chutes de bois peuvent également être utilisées pour faire des parpaings en bois, ces derniers possédant bien sûr les mêmes propriétés que le bois simple.

Une variété spécifique de bois est à noter également comme étant très écologique : le bambou qui est peut-être le plus ancien des matériaux de construction. Il est léger et résistant. L’énergie consommée dans une construction en bambou est 50 fois moins importante que celle consommée pour une construction en acier et 10 fois moins que pour une en ciment.

Si l’on devait donc statuer sur la qualité écologique de ces trois matériaux (bois, brique et ciment), on pourrait dire que le bois reste le matériau le plus écologique par excellence.

Partager sur :
Publié dans : BTP

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *