Salle de réunion dans un local professionnel.

Lorsque l’on souhaite lancer son entreprise ou s’implanter dans une nouvelle ville, la question se pose généralement pour savoir si l’investissement des locaux professionnels se fera par l’achat ou la location. Cette seconde option présente son lot d’avantages et d’inconvénients, qu’il est de bon ton de démêler afin de savoir à quoi vous en tenir si vous choisissez de louer des bureaux ou un local commercial.

Les avantages de la location professionnelle

La possibilité d’investir des locaux rapidement

Une fois que vous avez déposé un dossier pour le local commercial idéal pour lancer votre entreprise et que celui-ci a été accepté, les événements peuvent s’accélérer. Contrairement à un achat qui prend plusieurs mois entre l’offre et la conclusion de la vente, la remise des clés dans le cas d’une location de local professionnel peut être extrêmement rapide.

Comptez de quelques jours dans le meilleur des cas, à quelques semaines tout au plus pour pouvoir vous installer dans vos nouveaux bureaux et déployer votre activité.

Des charges déductibles

On dit souvent que la location est extrêmement chère et comporte de nombreux coûts. C’est en effet le cas, comme nous le verrons ultérieurement. Néanmoins, on oublie souvent de mentionner que le coût d’une location permet également de déduire les loyers et assurances du bénéfice imposable de votre entreprise.

Une flexibilité appréciable en cas de développement de l’entreprise

Si le bail commercial ou professionnel vous protège tout au long de la location de votre local et vous engage sur une durée définie, il existe un certain nombre de cas pour lesquels vous pouvez demander une rupture anticipée.

Autrement vous pouvez facilement, à l’échéance de votre bail, quittez vos locaux au profit de nouveaux qui soient plus adaptés au développement de votre entreprise, mieux implantés ou simplement plus grands.

Les inconvénients de la location professionnelle

Des coûts importants d’accès aux locaux

Comme stipulé dans les avantages liés à la location de bureaux et locaux commerciaux pour votre entreprise, diverses charges sont déductibles du bénéfice imposable. Cependant, les coûts engendrés par la location en immobilier professionnel sont souvent sous-estimés.

En effet, au-delà du loyer mensuel, il vous faudra verser plusieurs sommes au moment de la signature du bail. Le dépôt de garantie et la caution bancaire qui peuvent être demandées sont quelquefois contraignant financièrement, notamment pour une entreprise en début d’activité, et compromettre votre capacité à investir.

Le non-renouvellement du bail : un risque réel

Si l’établissement d’un bail locatif vous assure une certaine sécurité et flexibilité, vous prenez également le risque de ne pas le voir se renouveler.

En ce cas, vous pourriez vous trouver dans l’obligation de quitter les lieux à un moment que vous n’aurez pas choisi, quelle que soit la situation de votre entreprise. Autant dire qu’il ne s’agit pas des conditions idéales pour développer votre activité.

L’impossibilité d’investir pleinement les locaux

Si les propriétaires de locaux commerciaux laissent généralement une latitude importante en termes de travaux et modifications possibles des lieux, vous ne pouvez pas investir ceux-ci pleinement.

Aussi vous devrez vous adapter à la configuration des lieux, et les remettre en état pour l’état des lieux sortants. Cela peut être un frein pour la conception de l’identité de votre entreprise.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *