Construire une terrasse est un prérequis indispensable pour profiter pleinement de votre jardin tout au long de la période estivale. Ce projet doit être bien préparé en amont, le terrain devra sûrement être terrassé et il vous faudra enfin couler une dalle avant de poser le revêtement de sol. Laissez-vous guider pour construire simplement votre terrasse !

Préparez votre projet de terrasse en amont

Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, construire votre propre terrasse est tout à fait à votre portée, à condition de minutieusement préparer le projet en amont. Emplacement, dimensions, revêtement de sol… Vous ne devez rien laisser au hasard.

Le bon emplacement

Afin de profiter pleinement de votre terrasse, il est primordial de veiller à un emplacement de choix dans votre jardin. Étudiez l’exposition et l’ensoleillement de votre jardin sur quelques semaines ou quelques mois afin de déterminer la meilleure position pour construire votre future terrasse. Veillez également à ce que l’emplacement préserve votre intimité : vous n’avez sûrement pas envie de voir vos voisins et d’être vus d’eux chaque fois que vous souhaiterez profiter du soleil.

Quelles dimensions ?

Il sera également nécessaire de déterminer avec précision les dimensions de votre terrasse. Si vous envisagez d’y installer du mobilier de jardin, veillez à la faire suffisamment grande pour conserver une circulation fluide. Pour vous aider à visualiser, tirez une ficelle sur les limites que vous envisagez de terrasser.

Un revêtement de sol adéquat

Enfin, il vous faut sélectionner un revêtement de sol adéquat pour votre future terrasse : gravier décoratif, béton brut, bois, composite, pierre naturelle… Le choix vous est laissé et dépendra de vos attentes, de l’usage que vous prévoyez pour votre terrasse, ainsi que de votre budget.

Le terrassement ou décaissement du sol

Maintenant que vous savez exactement où vous allez installer votre terrasse, ses dimensions exactes et le revêtement de sol que vous allez y poser, il est temps de commencer le chantier !

Si vous avez un jardin en pente, la première étape consistera à le terrasser et le mettre à niveau. Autrement, il vous suffit simplement de décaisser le sol sur au moins 20 cm, afin de laisser la place de couler la future dalle de béton. Également, il sera nécessaire de créer une pente de 5 % afin de permettre l’écoulement des eaux de pluie.

Pour faciliter le travail d’évacuation de la terre et des gravats, prévoyez éventuellement de louer une remorque de chantier.

Le coulage d’une dalle béton

Maintenant que vous avez préparé le terrain pour accueillir une dalle béton, il est temps de couler celle-ci sur une épaisseur d’environ 15 cm. Voici la marche à suivre :

  • utilisez des planches de bois pour réaliser un coffrage qui maintiendra la dalle en place le temps du séchage ;
  • préparez une quantité adéquate de béton à l’aide d’une bétonnière (que vous trouverez facilement en location) ;
  • transvasez le béton de la cuve dans une brouette que vous déverserez dans l’emplacement dédié à la future terrasse ;
  • employez une règle de chantier pour égaliser le béton au fur et à mesure que vous coulez la dalle ;
  • laissez sécher au moins 24 heures avant de décoffrer.

La pose du revêtement de sol

Une fois la dalle de béton coulée, il est nécessaire de la laisser sécher intégralement une quinzaine de jours, voire un mois entier, si vous envisagez de poser un revêtement de sol sur votre terrasse.

Chaque type de revêtement demande une technique de pose bien spécifique. Ainsi pour ceux en résine ou en pierre, seul un professionnel vous permettra d’obtenir un résultat avec de parfaites finitions. En revanche, vous pouvez poser vous-même les revêtements de sol comme le carrelage ou le bois.

L’application d’un carrelage sur la dalle béton vous demandera l’utilisation d’un mortier. Posez simplement les carreaux sur le mortier que vous aurez appliqué tout au long de la dalle béton, puis protégez votre terrasse avec une bâche pour respecter un temps de séchage de 48 heures. Passé ce délai, vous pouvez employer un mortier de joint de terrasse prêt à l’emploi pour réaliser le jointoiement de votre terrasse.

Si vous préférez poser un sol en bois, fixez simplement les solives en bois à la dalle en les espaçant de 40 cm, puis fixez perpendiculairement les lames de bois sur les solives.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *