La rénovation des espaces publics devient de plus en plus importante. Chaque carré, chaque rue, chaque parc doit aider à créer un espace public agréable et convivial. Il existe désormais une réelle volonté de réinvestir les centres-villes et d’agir en faveur de l’environnement. Le design urbain joue un rôle crucial dans la création de villes engagées et connectées, facilitant ainsi les interactions humaines et les expériences partagées. De nouvelles tendances émergent et font apparaitre des aménagements urbains, conçus en faveur des usagers.

On passe au vert !

Des études ont prouvé qu’apporter de la verdure dans une ville était bénéfique. La verdure est source de bien-être pour les résidants et pour l’environnement en général.

La prise en compte des paysages locaux dans la reconversion des zones urbaines est devenue une tendance majeure. Pour répondre aux besoins écologiques, les urbanistes ont trouvé des solutions de plus en plus innovantes pour intégrer la nature dans la conception des espaces urbains. L’intégration de la nature dans des espaces traditionnellement bétonnés, tels que les toits, crée une atmosphère agréable et aide à mieux respirer. Cela permet également aux citadins de profiter de petits coins de nature, sans devoir quitter la ville.

Plus de parcs, plus d’espaces verts, plus d’arbres… L’urbanisme se veut de plus en plus vert.

Des villes plus connectées

Les nouvelles technologies sont omniprésentes et s’invitent dans notre quotidien. Qu’en est-il de design urbain ? Les « bâtiments intelligents » se font de plus en plus nombreux. A l’ère numérique, ces ce type de bâtiments sont capables de surveiller la consommation des ressources, d’augmenter leur efficacité et de réduire les coûts énergétiques.

De plus en plus de technologies numériques sont intégrées à la conception urbaine, allant d’éléments de base tels que les écrans LCD à la place des panneaux d’affichage traditionnels à la technologie intégrée. Le mobilier urbain connait également la numérisation. Par exemple, il existe des poubelles urbaines, munies d’un système de détection qui peuvent alerter les services responsables, lorsqu’elles sont pleines. Cette avancée technologique permet de préserver la propreté dans les villes et d’améliorer la productivité des services municipaux.

Plus connectées, les villes sont de plus en plus capables d’informer ses résidants, d’accroitre l’accessibilité et l’efficacité des services.

Les modes doux privilégiés

En matière de design urbain, les piétons sont de plus en plus mieux à l’honneur. Les villes incitent leurs résidants à effectuer ses déplacements via les modes doux (transports en commun, vélos, trottinettes…) ou à pied.

Les villes investissent dans des systèmes de transports partagés. Ainsi, il n’est pas étonnant d’observer de plus en plus de mobilier urbain dédié au flux des usagers, tel que des arceaux à vélos.

Lorsque le temps de transport en commun est égal au temps de marche, nombreux citadins préfèrent marcher. Cette nouvelle tendance fait émerger une demande accrue de zones piétonnes. Les urbanistes prévoient donc naturellement plus d’espaces piétons dans les villes. Les centres-villes sont d’ailleurs, dans la plupart des cas, priorisés ou réservés aux piétons. Des passages piétons, aux trottoirs plus larges, en passant par des espaces réservés, les nouveaux aménagements urbains ravissent les piétons.

 

Des villes plus vertes, plus connectées et favorisant les modes doux, voici les tendances en matière de design urbain.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *