dalles faux plafond

Ha, les plafonds mal isolés ! Quelle joie d’entendre les voix de ses voisins de l’étage supérieur, chacun de leur pas ou le moindre objet qu’ils font tomber ! Vous y pensez depuis longtemps, mais aujourd’hui il est grand temps de réaliser l’isolation phonique de votre plafond à l’aide d’un faux plafond.

Les différents types d’isolants pour plafond

L’isolation d’un faux plafond peut se faire à l’aide de matériaux variés, dont les caractéristiques techniques se révèlent plus ou moins performantes. Qu’ils soient synthétiques ou naturels, vous trouverez nécessairement une solution qui réponde à vos besoins parmi les multiples matériaux isolants disponibles sur le marché.

Les plaques de plâtre

Les plaques de plâtre, que l’on nomme également “placo”, permettent de réduire de moitié les nuisances sonores d’un logement. Elles sont donc tout à fait adaptées à l’isolation d’un plafond. Les plaques de plâtres sont disponibles pour la réalisation de plafonds modulaires autoportants ou suspendus.

Les isolants thermiques naturels

On compte dans la catégorie des isolants thermiques naturels des matériaux comme la fibre de bois, le chanvre ou la laine de bois. Tous présentent d’excellente propriétés d’isolation thermique et phonique. Néanmoins, leur installation dans un faux plafond nécessite de les couvrir d’un revêtement.

Le panneau isolant pour faux plafond

Ce type de panneau isolant pour faux plafond est six fois plus isolant, d’un point de vue acoustique et thermique, qu’une plaque de plâtre d’un centimètre d’épaisseur. Une manière efficace de réduire les sons provenant de l’étage supérieur.

Les dalles en liège

Le liège est un matériau connu pour être un excellent isolant phonique. Adaptées pour tous les supports, les dalles de liège constitueront une solution efficace pour l’isolation de votre plafond modulaire.

L’isolation adéquate selon le type de nuisance

Selon que vous cherchiez réaliser une isolation acoustique ou thermique de votre plafond, il vous faudra privilégiez le faux plafond autoportant ou suspendu.

Le faux plafond autoportant pour l’isolation phonique

Pour isoler efficacement votre plafond contre les vibrations et les nuisances sonores, rien de plus efficace que la pose d’un faux plafond autoportant. Ce type de plafond modulaire nécessite la pose d’une ossature qui vient s’ancrer contre les murs ; il ne reste ensuite qu’à poser les dalles de plafond de votre choix, et les matériaux isolants dans l’espace compris entre elles et le plafond original.

La performance de ce type de plafond modulaire dans l’isolation phonique tient à l’absence de lien physique entre l’étage supérieur et le faux plafond.

Le plafond modulaire suspendu pour l’isolation thermique

Dans le cadre d’une isolation thermique, la meilleure solution est l’installation d’un faux plafond suspendu. Intégrez les matériaux isolants, qu’ils soient naturels ou synthétiques, dans l’espace au-dessus du faux plafond afin de créer la couche isolante.

Dans le cadre d’une pose de faux plafond suspendu, l’emploi de suspentes antivibratiles est impératif afin d’empêcher la propagation des vibrations et du son entre le plafond original et votre plafond modulaire.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *