travail sur ordinateur

Aujourd’hui, il est courant de passer tout ou partie de ses journées sur ordinateur. Afin de travailler dans les meilleures conditions possibles et de limiter les risques de développer des troubles musculo-squelettiques, suivez ces quelques bonnes pratiques !

Choisissez un bon fauteuil de bureau

Il va être essentiel de vous choisir un fauteuil de bureau qui soit adapté au temps que vous passez quotidiennement à votre poste de travail. Pour être ergonomique, ce siège doit être réglable en hauteur et au niveau des accoudoirs, afin que vos pieds touchent le sol et que vos genoux forment un angle de 90 degrés entre le siège et le sol. De même, vos avant-bras doivent être à la même hauteur que votre table.

Réglez correctement votre écran

Pour éviter de fatiguer trop rapidement vos yeux, il est nécessaire de régler correctement l’écran de votre ordinateur. Placez-le à une distance de 50 à 70 cm du bord de votre bureau et faites en sorte que vos sourcils soient face au bord supérieur de l’écran. De cette manière, vous garderez la nuque détendue.

Enfin, prévoyez d’installer un filtre anti-lumière bleue ou ayez vos propres lunettes avec filtre intégré.

Cela vous permettra de réduire la fatigue oculaire et les désagréments qui s’ensuivent (fatigue, maux de tête, etc.).

Utilisez des accessoires adaptés pour préserver vos mains et poignets

Le travail sur ordinateur peut, sur le long terme, causer des dommages à vos mains et poignets. Pour limiter les risques, pensez à investir dans une souris adaptée à la taille de votre main et maniez-la sans trop la serrer, vos doigts détendus.

Également, éloignez le clavier de 10 à 15 cm du bord de votre bureau et n’appuyez pas vos poignets sur ce dernier. S’il vous est trop fatiguant de les maintenir en suspension, choisissez un coussin de maintien, qui soulagera efficacement vos poignets.

Faites régulièrement des pauses

Il est conseillé de prendre une pause au moins toutes les deux heures afin d’éviter la fatigue musculaire et oculaire, mais également de faciliter la circulation sanguine. Étirez-vous, faites quelques pas, allez chercher un verre d’eau : pas besoin de faire des pauses très longues tant qu’elles sont fréquentes.

Étirez-vous et bougez

Pendant vos pauses, ou tout en travaillant, pensez à vous vous étirer régulièrement. Étirez vos jambes sous la table, vos bras au-dessus de votre tête ou derrière vous, faites des cercles avec votre cou dans les sens horaire et antihoraire… Vous trouverez de nombreuses vidéos vous proposant des étirements de gymnastique ou de yoga à réaliser au bureau, profitez-en !

Pensez à boire

Ce n’est pas parce que vous ne passez pas vos journées à courir en tous sens que vous ne devez pas boire.

Au contraire : boire un peu d’eau au moins toutes les heures vous permet de prévenir la sécheresse oculaire et à fluidifier la circulation sanguine.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *