salad-264826_640

Toshiba et Fujitsu, les deux géants de l’électronique, se lancent dans la production de salade. Cela pourrait ressembler à un canular mais c’est pourtant un fait avéré depuis que les deux sociétés ont officialisé l’information par voie de presse ainsi qu’en exposant leurs stands à salade dans des salons professionnels ayant pour thème … les hautes-technologies !

Recycler les salles propres

Les deux fabricants japonais expliquent que les conséquences de la crise les ont obligés à réduire leur production de composants électroniques. Pour compenser cette baisse de production et ne pas avoir à subir une fermeture d’usine onéreuse, la reconversion de ces espaces était la meilleure solution. Nous pouvons ajouter que garder ces espaces en activité est aussi une excellente idée au cas où la situation économique s’améliorerait et que la production de composants électroniques reprenait puisque l’arrêt total et la remise en marche de ces salles seraient particulièrement onéreux.

Un environnement propice à la culture de légumes

Pour rappel, les salles blanches sont des espaces dont l’environnement et l’air ambiant sont entièrement maîtrisés à la particule près pour empêcher toute contamination qui pourrait nuire à la production d’un bien ou d’un service. Elles sont principalement utilisées dans le domaine des hautes-technologies (comme c’est le cas ici) mais aussi dans le secteur de l’agro-alimentaire et des sciences de la vie (en savoir plus avec Plasteurop, spécialiste des ambiances maîtrisées). Les salles propres constituent donc un endroit idéal pour cultiver des fruits et légumes sans qu’ils ne soient affectés par les bactéries que l’on trouve à l’extérieur ou encore les pesticides que l’on utilise pour les en protéger.

Le succès d’une salade à faible teneur en potassium

Grâce à cet environnement maitrisé, Fujitsu a pu produire une salade contenant très peu de potassium, ce qui autorise les personnes atteintes de problèmes rénaux à en consommer. Croquante, avec du goût et une belle couleur, cette salade connait un succès grandissant dans les supermarchés tokyoïtes où elle est proposée au prix de 3 euros les 90 grammes.

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *