conseils pour creuser sur un chantier

Creuser sur un chantier ou faire des travaux d’excavation sont des travaux assez spécifiques. En effet, on ne creuse pas n’importe comment ni n’importe où. Que ce soit pour la construction d’une piscine, une tranchée ou un décaissement, il est important de planifier ses travaux.

Creuser fait partie des premières étapes d’un chantier, ce qui lui donne un rôle très important. L’ensemble des travaux va être réalisé grâce à cette action. C’est également une étape très spécifique qui nécessite quelques conseils.

Alors, que faire avant de creuser et pendant cette étape ?

 

Récupérer les plans du terrain

Avant de creuser sur un terrain quelconque, il est indispensable de prendre connaissance des plans du terrain. Ces plans vous permettront d’en connaitre les spécificités et les difficultés.

En effet, sur la plupart des terrains, nous retrouvons un ensemble de servitudes et de réseaux de canalisations en tout genre.

Ces éléments sont à prendre en compte dès le début des travaux d’excavation, car ils peuvent modifier le choix des emplacements à creuser pour éviter de « tomber » sur une canalisation et donc de l’endommager.

Cela peut entrainer un retard pour le chantier et donc avoir un impact sur le suivi de chantier, mais aussi augmenter le coût des travaux.

 

Que faire si on tombe sur une canalisation ?

Si, malheureusement, vous êtes tombés sur un réseau de canalisation, la première chose à faire est de l’identifier.

Désormais, les réglementations en vigueur exigent l’utilisation d’un système de détection de réseaux souterrains pour prévenir de la présence de canalisation. Néanmoins, si vous êtes tout de même tombés sur un réseau, il est simple de le reconnaitre.

En effet, si c’est un fourreau électrique, la gaine TPC qui contient les câbles est de couleur rouge. De cette manière, si vous voyez une gaine de cette couleur, c’est soit une gaine électrique classique soit une gaine blindée.

Il en va de même pour les autres typologies :

  • Jaune = conduite de gaz
  • Bleu = arrivée d’eau
  • Orange = produits chimiques
  • Marron = assainissement
  • Violet = Chauffage et climatisation
  • Vert = télécom et feux de signalisation

 

Connaitre la composition du sol

La composition du sol est une particularité importante à prendre en compte lorsque l’on souhaite creuser sur un terrain.

En effet, ce que l’on entend par ici, c’est de savoir si votre terrain est constitué de terre assez souple (sable, argile, silice) ou si ce dernier est plutôt dur (roche, béton, etc..).

Cette information va déterminer l’outillage et l’équipement à choisir pour la réalisation des travaux d’excavation. La profondeur à laquelle vous devez creuser va également peser dans la balance.

Pour des petits travaux à faible profondeur sur des sols assez souples, nous vous conseillons d’utiliser les outils de base comme une pelle, une pioche ou un marteau-piqueur qui seront adaptés et peu couteux.

Pour creuser sur un sol dur, sur une grande profondeur, l’utilisation d’engins de chantier comme un tractopelle, une pelleteuse ou une mini-pelle est fortement recommandée. En effet, vous allez gagner un temps précieux sur le délai du chantier.

 

Préparer les travaux de creusage

Afin de gagner du temps et éviter le moindre problème (matériel et humain), il est important de correctement préparer ce type de travaux.

Nous vous conseillons d’établir un marquage au sol et de délimiter les zones à creuser en amont afin de ne pas perdre de temps le jour de l’excavation. Pour ce faire, le plus simple est d’utiliser des bornes ou piquets qui vont vous permettre de délimiter parfaitement le terrain.

Prévoyez également de quoi dégager la terre creusée par le biais de brouettes ou un camion-benne afin de ne pas la stocker sur une autre portion du terrain.

Enfin, prévoyez l’utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI) pour l’ensemble des personnes présentes lors des travaux de creusage. Établissez une distance de sécurité avec les engins d’excavation.

Partager sur :
Publié dans : BTP

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *