panneaux façade

Les matériaux de façades font toute la différence : sobre, rustique, élégant, moderne… Toutes les esthétiques sont envisageables et réalisables au moyen de différentes techniques et matériaux bruts ou composites.  

Le fibre-ciment  

Issu de la rencontre entre le minéral et le végétal, le fibre-ciment est un matériau principalement constitué de cellulose, de sable et de ciment. Sous forme de panneaux, la fibre-ciment habille l’enveloppe porteuse du bâtiment. Ses propriétés hygrothermiques et sa résistance au gel en font un matériau composite très apprécié en façade ventilée.  

Les bardages en bois et fibres de bois  

Rustique, élégante, légère… Les façades en lames de bois affichent des esthétiques différentes selon les essences sélectionnées et le type de pose retenu. Tout aussi écologique et durable, la fibre de bois, associée à des résines, forme des pièces composites solides et dotées d’un fort pouvoir isolant. Faciles à entretenir, les revêtements de façades composés de bois et fibres de bois sont le plus souvent traités pour éviter les dégradations de type écaillage ou gondolement et résister à l’action des rayons UV, du vent et des intempéries.  

Panneaux de bardage stratifiés HPL  

HPL pour « High Pressure Laminate » désigne des panneaux composés de plusieurs couches de feuilles de kraft ou fibres de bois imprégnées de résines en finition. Les différentes couches pressées à haute température sont ensuite assemblées en un panneau dense, solide et sans contrainte d’entretien. Le HPL stratifié en façade peut reproduire les aspects du bois ou porter des couleurs pastel et acidulées, ou encore se voir appliquer une finition métallique. Pour la mise en œuvre, sa légèreté facilite l’installation et sécurise les conditions de pose du bardage.  

Façade thermoplastique  

Encore plus résistantes et faciles à entretenir, les façades thermoplastiques revêtent à la perfection l’aspect du bois, sans colle et réaction chimique. De nombreux bardages sont composés à partir de matières plastiques recyclées et renforcées de fibres de verre pour leur solidité et leur durabilité.  

La pierre naturelle et la brique  

La pierre naturelle longtemps réservée aux structures porteuses s’expose en façade avec une finition brute. L’enveloppe du bâtiment bénéficie ainsi d’une masse thermique supplémentaire, un plus pour le confort intérieur en hiver et en été.  

Les briques se prêtent elles aussi au jeu de l’habillage de façade avec la technique traditionnelle du mortier, mais aussi par collage sur les murs porteurs au moyen de panneaux préfabriqués regroupant plusieurs briques.   

Le béton  

Le béton, coulé en place ou posé sous forme de brique ou plaquette, confère aux bâtiments une esthétique brute et très sobre. Parfois recouvert d’enduits colorés, peintures ou crépis, le béton en façade peut également être teinté dans la masse, ciré ou poli. Économique et résistant au feu et aux chocs ce revêtement s’adapte à tout type de bâtiment quels que soient leurs fonctions ou leur lieu d’implantation.  

 

Partager sur :

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *