Une habitation ne peut être qualifiée de confortable sans que l’isolation acoustique ne soit prise en compte au même titre que l’isolation thermique. Avec les réglementations encadrant ce domaine, soyez sûr de respecter les normes imposées et de bénéficier de la réduction des nuisances sonores en faisant appel à un professionnel des techniques d’isolation acoustique : l’acousticien.

L’acoustique, une isolation à ne pas négliger

On en parle moins, mais elle fait partie des éléments qui contribuent favorablement au confort d’une habitation : l’isolation acoustique.

Les pollutions sonores sont définies comme l’ensemble de bruits, qui passé un certain seuil, troublent le confort auditif. Les bruits peuvent avoir différentes sources : bruit de voisinage (cris, chaussures à talons, aboiement de chien) ou bruit des transports terrestres, aériens ou ferroviaires.

La réduction de bruit dans un environnement urbain préoccupe davantage les ingénieurs et les techniciens acoustiques car les bâtiments sont plus exposés aux pollutions sonores. Pour mieux traiter l’acoustique, il est primordial de comprendre les différentes sources sonores.

Bruits aériens

Les bruits aériens sont les bruits qui se propagent d’une pièce à une autre, à travers les parois des murs, les cloisons et les façades, comme une musique amplifiée ou les bruits provenant du trafic routier.

Bruits solidiens

Appelés également bruits d’impact, ce sont les bruits qui sont produits par un choc. Ils font vibrer les éléments de la construction et incommodent les occupants. Les bruits solidiens proviennent des équipements comme l’ascenseur ou les tuyauteries. Dans ce cas, la lutte contre le bruit et l’isolement acoustique se passent essentiellement au niveau des plafonds et des planchers.

La propagation du son varie d’un matériau de construction à un autre. Les réverbérations sont plus importantes sur des revêtements durs et lisses (béton, vitres et carrelage). Elles sont par contre atténuées par les surfaces poreuses et molles (tapis épais, panneaux absorbants).

L’acousticien, gage de qualité et de confort sonore

L’acousticien est un professionnel, expert de l’insonorisation qui intervient dans un environnement sonore perturbant. Son métier consiste à rechercher les sources de bruit et d’apporter une correction acoustique adéquate. Comme il n’y a pas de solutions toutes faites en isolation acoustique, l’acousticien commence d’abord par établir un diagnostic acoustique. Il procède ensuite à des mesures acoustiques à l’aide de divers instruments, tels que le sonomètre. Puis, il établit des études avant de proposer des solutions acoustiques sur mesure, parfaitement adaptées à chaque type de bâtiment. Vous pouvez voir ce site pour trouver le meilleur acousticien à Paris.

Ayant suivi des études en ingénierie acoustique, l’acousticien dispose des qualifications nécessaires pour assister un maître d’ouvrage dans la mise en conformité des bâtiments et assurer l’étude d’impact acoustique. Dans les domaines du bâtiment, l’ingénieur acousticien est parfois appelé ingénieur de contrôle du bruit. Il intervient au sein d’un bureau d’études ou en tant qu’indépendant.

A part intervenir dans le traitement acoustique des bâtiments, la prestation d’un acousticien est également très sollicitée pour établir la cartographie sonore d’une zone donnée ou pour améliorer la performance acoustique des salles de spectacles, studios d’enregistrement et salle de concert.

L’impact du bruit sur notre santé

Les niveaux sonores sont mesurés en décibels (dB). De 0 à 80 db, les sons ne présentent aucun risque et ne perturbent pas notre confort acoustique. A titre indicatif, le chuchotement est à 30db, le bruit de l’aspirateur à 65 db.

Au-delà de 90 db, les bruits sont nocifs pour notre santé. Un coup de fusil et un avion au décollage sont estimés entre 120 et 130 db et présentent des dangers irréversibles pour nos oreilles.

Les bruits peuvent aussi provoquer d’autres troubles comme :

  • Une hypertension artérielle
  • Une insomnie
  • Une irritabilité non expliquée ou stress.

Enfin, le bruit est potentiellement dangereux pour un enfant à naître, surtout pendant les trois derniers mois de la grossesse.

En bref, dans les bâtiments d’habitation ou ceux recevant du public, la mission principale de l’acousticien est de toujours rechercher la meilleure qualité acoustique.

Partager sur :
Publié dans : BTP

Nos articles liés

Inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *